No Comments

LES RUES D’AUTREFOIS

Les rues de Clermont l’Hérault ont bien changé depuis des décennies, certaines ont disparu, d’autres se sont créées, agrandis, transformées.

collection : p Hernandez

 

 

La rue Victor Hugo (ancienne rue du Collège) avec le lycée René Gosse situé dans l’ancien couvent des Dominicains. Le lycée fut agrandi sous Napoléon III.
Le carrefour des martyrs de la Résistance avec le bistrot des platanes qui connut un épisode tragique lors de la seconde guerre mondiale.
La rue de la Coutellerie (en rapport avec le coteau de la colline et non à une industrie coutelière) dans les années 1950 avec le camion de l’épicier Caubel, les platanes et au fond à droite des maisons aujourd’hui disparues
La rue René Gosse (depuis 1945) mais pour la plupart des clermontais, elle reste la Rue Nationale. Bâtie dans les années 1840, elle accueillit de nombreux commerces qui se situaient en centre historique et qui sont venus dans cette rue pour s’agrandir. Elle reste, encore aujourd’hui, la principale rue commerçante de la ville.
La rue René Gosse (ex rue Nationale)
Le haut de la rue René Gosse
La rue René Gosse avec son ancien couvent des Dames de la Nativité et ancien collège de jeunes filles aujourd’hui une école maternelle publique. On peut voir aussi l’ancien bureau de l’Octroi disparu en 1945
La rue du capitaine Fulcrand dans l’ancien quartier drapier de la Frégère. Ce porche a disparu aujourd’hui.
La rue Peyrottes, autrefois caladée
La rue de la Fontaine de la ville, ses hôtels particuliers, son ancien marché à l’huile et la fontaine médiévale
La rue du Portail Naou, ancienne tour fortifiée permettant l’accès à la ville. Il y avait 4 portes d’accès (3 sont encore visibles) et des tours entre ses portes
La porte dite de Rougas, une des portes d’accès à la ville
La rue des « Tiradous » dans l’ancien quartier drapier

About the Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *