No Comments

NOTRE DAME DE GORJAN

CLERMONT L’HERAULT

Les Bénédictines qui avaient fondé en 1356 un monastère autour de la chapelle actuelle de l’hôpital en furent chassées par les calvinistes en 1561.

En 1580 elles revinrent à Clermont pour fonder un nouveau monastère dans le quartier du Pioch, par fidélité à leur monastère d’origine, elles lui donnèrent le nom de Notre Dame de Gorjan bien que le tènement de GORJAN (ou GOURJO) soit à l’opposé sur la colline qui surmonte l’hôpital actuel.

Elles battirent sur ces pentes escarpées un solide édifice, en utilisant les fondations anciennes d’un bâtiment, probablement l’ancienne église du Pioch à l’intérieur du mur d’enceinte. Les gestes des vandales ont permis d’apercevoir derrière l’autel de Ste Philomène, des supers structures romanes qui apporteraient en cas de recherches archéologiques une confirmation à cette hypothèse.

En 1775, un nouveau nom fut donné au couvent qui s’appela « BENEDICTINES DU SACRE CŒUR DE CLERMONT »,en 1792 l’église fut fermée, en 1853 un rachat de l’édifice (tout au moins une partie) permit une réouverture le 29 Mai et une bénédiction de cloche le 22 Décembre.

Le 23 Juin 1902 le curé Doyen de Clermont, Jean Edouard SAUMADE propriétaire des lieux vend au conseil de fabrique (conseil paroissial) l’église, le couvent, pour créer une maison de retraite pour les prêtres âgés.

En 1975, puis en 1987 la commune achetait l’ensemble immobilier avec droit d’usage de la chapelle pour le culte. Aujourd’hui l’église est désaffectée.

NOTRE DAME DE GORJAN en bref

1313 : l’église de GORJAN est réunie avec l’église SAINT PAUL.

1340 : ANGLEZY DE LAUZIERES offre 6000 Florins pour la fondation d’une abbaye bénédictine (LAUZIERES était l’héritier d’une baronnie juchée sur des ruffes prés d’Octon)

1350 : Le pape Clément VI approuve la fondation le 24 Août 1350 : la prieuré Isabeau de Guilhem dirigea le couvent avec huit religieuses.

1561 : les Calvinistes détruisent le couvent.

1580  : réinstallation du couvent à l’intérieur des fortifications à l’emplacement de Notre Dame de Gorjan, puisqu’en souvenir de leur premier emplacement, ce nom lui fut donné.

1629 : la peste fait fermer le couvent pour 14 mois.

1790 : expulsion de Mme de Castellan, prieure et les autres religieuses par les lois qui supprimaient les ordres religieux.

1853 : rachat par la communauté paroissiale d’une partie de l’église, inauguration le 29 Mai. Cloche bénie le 22 Décembre.

1855 : rachat de l’autre partie des édifices.

1863 et 1864 : réparation par l’état de l’église.

1901 : le curé Doyen Jean Edouard SAUMADE qui avait acquis les bâtiments de Gorjan ainsi que le château, vend à l’association immobilière paroissiale la totalité, le 18 Juin l’association y crée une maison de retraite pour ecclésiastiques.

Depuis le 11 Août 1975 c’est la commune de Clermont qui a la responsabilité par bail de location et après le 5 Juin 1987 elle en devint propriétaire.  

Sources: Histoire de Clermont l’Hérault par l’abbé Durand, les eglises de Clermont par Paul Taurand, bulletins du GREC

About the Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.