No Comments

Histoire de Clermont l’Hérault

Entre la fin du IIème siècle avant JC et le milieu du IIème siècle après JC, on note la présence d’une importante agglomération antique (thermes, place publique…) dite de Peyre Plantade, installée le long d’une voie romaine reliant Millau à la mer (Agde). C’est durant le premier siècle de notre ère, que s’est installé un domaine viticole romain sur le site de l’Estagnol à 300m de Peyre Plantade. Jusqu’au XIème siècle, on ne trouve qu’un habitat dispersé (en l’état actuel de nos connaissances).La ville actuelle de Clermont (de « Claromontem » : hauteur orientée vers le soleil levant), est une création des XIème et XIIème siècles.Elle est constituée : d’un imposant château féodal dit des Guilhem (vassaux d’abord des Guilhem de Montpellier, puis des évêques de Lodève), d’une agglomération établie au pied du château et protégée par une enceinte fortifiée, agglomération qui connaîtra une extension au XIIIème siècle, d’un important marché cité dès le XIIème siècle favorisé par la situation géographique de la ville.

La construction de l’église Saint-Paul se déroula du XIIIème au XIVème siècle hors les murs d’enceinte de la ville. Au XIVème siècle, on assiste au développement des faubourgs sur les berges du Rhônel et à la construction du couvent des Dominicains (aujourd’hui Espace des Pénitents). A cette époque la tannerie et le travail de la laine constituent après l’agriculture, les activités principales de Clermont. La création de la Manufacture Royale de Villeneuvette en 1677 entraînera la prospérité des manufacturiers drapiers Clermontais. Au XIXème siècle, l’importance de la population nécessite une extension de la ville, qui se fait vers l’est (rue René Gosse, Allées Salengro). L’industrie textile périclite et laisse la place à la viticulture. L’implantation de la gare favorise le négoce du vin puis du raisin de table. Au XXème siècle, la ville connaît une nouvelle extension, une importante activité commerciale et un essor touristique favorisé par la création en 1968, du Lac du Salagou.

 Clermont signifie CLARIMONTIS ou CLARUS MONS = montagne célèbre. Le premier nom de la ville et Clermont de Lodève. La ville prendra le nom de Clermont L’Hérault en 1789

Période protohistorique : Mont ramasse, des vestiges d’habitats

Période   Gallo romaine. Il y a une borne romaine qui évoquait le croisement des 5 embranchements de voies romaines. Les sites de Peyre Plantade et de l’Estagnol sont des anciens sites romains (domaines viticoles, petit habitat)

418-507 : Les Goths

507-572 : Les Francs

572-720 : Les Goths

720-759 : Les Sarrasins

759-814 : Pepin le Bref et Charlemagne. Ce dernier attribua le gouvernement de la partie occidentale du royaume d’Aquitaine à Guilhem qui devient duc de Toulouse. Il serait peut-être de la famille de Guillaume d’Orange qui fonda Saint Guilhem.

844-900 : Clermont Baronnie : Guillaume de Guilhem serait le 1° seigneur de la ville. La baronnie s’étendait sur 18 villages des alentours

(les dates ci-dessus ne sont pas prouvées par aucun texte. Ces dates sont donc à prendre avec précaution)

1242 : Révolte du peuple menée par les 3 frères du seigneur contre  Berenger IV. Celui-ci réprime la population en supprimant les franchises et les privilèges des clermontais

1242-1254 :  Troubles suite à la perte des franchises. Création de syndics ce qui ne plaira pas au  seigneur.

1254-1275 : Poursuite de l’affaire des franchises. Le peuple va négocier avec les différentes instances de la région et le seigneur pour obtenir à nouveau en 1275 les franchises.

1275-1284 : La paix est revenue. On va décider de réunir les paroisses délaissées par les habitants en une seule paroisse : St Paul. Pour cela on va agrandir l’église St Paul à partir de 1276.

1284-1294 : nouvelle suppression des franchises ; troubles et désordre dans la ville

1294-1313 : Pierre de Graves arrive au consulat de la ville par la violence. Il gouverne en maître et en despote et sema la terreur dans la ville pendant un an. Le seigneur n’osant pas se frotter à lui,  se rendit à la cour voir Philippe le Bel pour maître fin à ce désordre. Le roi en 1306 supprime pour la 3° fois les franchises. En 1313 on inaugure l’église Saint Paul qui est loin d’être terminée.

1315-1324 : En 1315, il y a une taxe sur la ville en plus de la suppression des franchises. Fondation du couvent des Dominicains (1321) proche de Saint Paul. Le seigneur donne les terrains à l’ordre. Les évêques de Lodève contribuèrent à l’édification du couvent. Les travaux débutent en 1321. L’église est presque aussi grande que Saint Paul et a servi de paroisse provisoire pendant les travaux de Saint Paul. On retrouvera l’ordre jusqu’à la suppression des ordres religieux en 1790. Concurrence avec Saint Paul

1324-1330 : révolte des albigeois clermontais. Leur chef Antoni est emprisonné. La ville à une mauvaise réputation dans les alentours à cause des quelques albigeois de Clermont. La ville du prouver son catholicisme et non son hérésie pour retrouver le confiance des villes alentours.

1330-1347 : La paix est de retour. Retour des franchises et accord entre le seigneur et la population sur les droits de chacun (charte communale de 1347 droit du seigneur et de la commune)

1347-1360 :La ville se compose de 8000 habitants (aujourd’hui 8500). Industrie drapière, agriculture, mine de plâtre. Il y avait 2 hospices pour les malades. St Etienne de Gorjan (hôpital) est cédée en 1356 à l’ordre des bénédictines qui prennent le nom de dames de Gorjan. Elles partirent de là car elles étaient trop exposées aux brigands et aux calvinistes par la suite. Elles s’installeront en ville en 1580 dans le couvent de Gorjan.

1360-1379 : Révolte contre les Anglais

1380 : La commune est endettée

1413 : Première peste. Création de la confrérie de saint Roch dans l’église Saint Paul pour protéger la ville de la maladie.

1414-1500 : La ville va s’agrandir. 4 faubourgs se forment en dehors des remparts : ROUGAS, ST PAUL, LA COUTELLERIE, LA FREGERE. En 1419, on édifie des portails à chaque entrée des faubourgs pour protéger les habitants.

1527 : Les Etats généraux se réunissent à Clermont

1560-1577 : Les calvinistes arrivent à Clermont. Saccage des édifices religieux catholiques entre 1560 et 1562. A partir de 1563, la paix est revenue provisoirement. Lodève fut saccagée en 1573. Clermont retombe en 1575 et les catholiques reprennent possession de la cité en 1577.

1584 : Prise de la ville par le duc de Montmorency après une lutte acharnée des Clermontais

1598 : La ville est donnée aux calvinistes, en 1602, il y a 200 familles calvinistes

1611 : Les Recollets restaurent et occupent St Etienne de Gorjan (hôpital)

1629 et 1682 : peste

1657 : émeute contre le seigneur

1667-1672 : Fondation de Villeneuvette

1672-1700 Le seigneur gouverne de moins en moins. Le peuple prend le pouvoir

1700 :. Le château est à l’abandon

1705 : Fin de la lignée de la famille Guilhem

1720 : Vente du conté à Guillaume Castanié D’Auriac

1745 : inondation, grêle … ville  et culture ravagées

1789 : Révolution (période assez calme à Clermont). Perte des privilèges. La cité prend le nom de Clermont l’Hérault

XIX° : nouveaux quartiers

1862 : le chemin de fer

XX° : Extension de la ville, quartiers résidentiels. Fin du chemin de fer en 1991.

Le marché hebdomadaire du mercredi est mentionnè dès le XII° siècle En 1349, une lettre patente du roi évoque la grandeur et l’importance de ce marché.

Clermont aujourd’hui est une ville de 8500 habitants en pleine expansion du fait de l’arrivée de l’autoroute A75 et de sa proximité avec la capitale régionale. Située à 5kms du lac du Salagou, la ville attire de nombreux touristes été comme hiver avec ses différentes animations ( foire gastronomique, fête de la truffe, les olivettes occitanes, marché de Noël, festival de cinéma, concerts en été, feu d’artifice sur la lac du Salagou …)  ses lieux culturels (théâtre, cinéma d’art et essaie , école de musique, bibliothèque …) et ses monuments.

Sources : Histoire de Clermont l’Hérault par L’abbé Durand et l’abbé Fleury Géniez, Histoire du Languedoc éditions Privat

About the Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.