Histoire de Clermont l’Hérault

No Comments

Histoire de Clermont l’Hérault

Entre la fin du IIème siècle avant JC et le milieu du IIème siècle après JC, on note la présence d’une importante agglomération antique (thermes, place publique…) dite de Peyre Plantade, installée le long d’une voie romaine reliant Millau à la mer (Agde). C’est durant le premier siècle de notre ère, que s’est installé un domaine viticole romain sur le site de l’Estagnol à 300m de Peyre Plantade. Jusqu’au XIème siècle, on ne trouve qu’un habitat dispersé (en l’état actuel de nos connaissances).La ville actuelle de Clermont (de « Claromontem » : hauteur orientée vers le soleil levant), est une création des XIème et XIIème siècles.Elle est constituée : d’un imposant château féodal dit des Guilhem (vassaux d’abord des Guilhem de Montpellier, puis des évêques de Lodève), d’une agglomération établie au pied du château et protégée par une enceinte fortifiée, agglomération qui connaîtra une extension au XIIIème siècle, d’un important marché cité dès le XIIème siècle favorisé par la situation géographique de la ville.

Read More

LE PONT DU DIABLE

No Comments

LE PONT DU DIABLE

Entre Aniane et Saint-Jean de Fos (Hérault)

Le pont du diable situé à l’entrée des gorges de l’Hérault entre St Jean de Fos et St Guilhem-le-désert serait un des plus vieux pont roman de France car il aurait plus de 1000 ans. Le pont fut construit vers 1036 en collaboration avec l’abbaye de Gellone à St Guilhem et l’abbaye d’Aniane, qui occupaient les rives du fleuve de part et d’autre du pont. L’abbaye d’Aniane paya les matériaux nécessaire à la construction de l’édifice  (pierres de carrière, chaux, sable, fer, plomb, cordes…) L’abbaye de Gellone paya elle l’architecte et le maître maçon. Un contrat précis liait les deux parties et afin de ne point se concurrencer il était formulé sur le contrat que nul des deux contractants à la réalisation de l’ouvrage ne devait en tirer un avantage direct pour sa « paroisse ». Il était stipulé d’ailleurs qu’aucune chapelle ou fort ne devait y être annexé et qu’aucun péage ne devait y être perçu. Le pont était appelé avant le XIV°siècle, « le pont du gouffre noir » en rapport  avec l’étroitesse des gorges situées en dessous du pont. L’ouvrage avait pour but de faire communiquer les deux abbayes et de faciliter le chemin des pèlerins vers St Jacques de Compostelle. En 1932, on construisit un nouveau pont et on ferma l’ancien à la circulation. Le pont est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il y a un troisième pont construit dans les années 1870, c’est un pont canal qui prends l’eau du fleuve Hérault en amont pour la distribuer via un système de canaux d’irrigation vers les petits villages de la vallée de l’Hérault.

Read More

LE CHATEAU DES GUILHEM DE CLERMONT L’HERAULT

LE CHATEAU DES GUILHEM DE CLERMONT

Pour des raisons de sécurité, le château est pour l’instant fermé au public

La première enceinte fortifiée de la ville ; toujours visible à ce jour, se trouve sur la colline de la Ramasse (mont Caylus), il s’agissait d’un oppidum qui permettait d’assurer une surveillance sur tout l’environnement de Clermont. L’oppidum de la Ramasse fut occupé de moins 450 à moins 118 avant Jésus Christ.

La PAX ROMANA (Paix Romaine) rendit inutile ces enceintes de défense ou de guet. Les invasions nordiques avec l’arrivée des Wisigoths dans notre région vers 470 interrompirent cette paix. Les Wisigoths entreprirent alors de munir Clermont (CLARA MOUNTIS ou CLARA-MONS) d’une enceinte fortifiée sur l’emplacement du château actuel (PUECH CASTEL) en 475. En 509, les Francs menés par Thierry 1ER (fils de CLOVIS ), conquirent Clermont et firent abattre l’enceinte Wisigothique.

Read More

LES SEIGNEURS DE CLERMONT L’HERAULT

No Comments

Les seigneurs de Clermont l’Hérault

Seigneurs et autres personnalités

Les documents concernant le nom de premiers habitants n ‘existent pas, que ce soit ceux qui ont occu­pé l’oppidum de la ramasse au temps de l’âge de fer de – 450 à -118 avant J.C. entre IBERES et UGURES occupant à 257 m d’altitude sur une superficie de 5 ha , il en est de même pour les conquérants romains qui occupèrent un vaste espace au tènement de l’Estagnol de Peire Plantade et de la Madeleine , occupation prouvée par les multiples vestiges qui y ont été découvert, en particulier une superbe mosaïque au Roc de Ferlus.

Read More